Le jeu de la vie

L’écologie rêve du maintien de l’équilibre écologique de notre planète, s’inquiète de la moindre source du déséquilibre écologique.

Mais qu’est ce que “l’équilibre écologique?”

C’est une vue de l’esprit qui n’a pour existence que son nom, particulièrement mal choisi. En effet, il n’existe pas de situation d’équilibre écologique dans la nature.

Prenons l’un des premiers jeux de simulations à avoir été implantés sur les premiers ordinateurs individuels.

 “ Le jeu de la vie”.

Il consistait à  regarder évoluer les populations respectives de renards et de lapins dans une forêt, en fonction de nombres initiaux choisis par le joueur.

Lorsque les renards étaient trop nombreux, la population de lapins diminuait, ce qui entraînait une diminution de la population de renards qui était alors suivie par une augmentation de la population de lapins. Les renards affluaient à nouveau, etc.

Donc, jamais d’équilibre.
Les écologistes répondent, mais c’est ce cycle en lui même qui est un ”équilibre”.

Mais ce cycle, même si on y ajoute tous les phénomènes naturels complémentaires, saisons, durée de gestation, autres prédateurs etc…n’est pas éternel à la surface de la Terre. Même si l’on fait abstraction des hommes.

L’histoire géologique de la Planète nous montre bien que des phénomènes aléatoires comme les bouleversements climatiques, les rayonnements solaires, les mutations, l’arrivées de nouvelles espèces ont remis en question en toutes époques et en tous lieux ces “équilibres”.
Les dinosaures ont disparu bien avant l’arrivée des hommes sur Terre.

La vie sur terre c’est le déséquilibre.

Alors à quoi correspond cette idée, cette volonté de  vouloir conserver cet “équilibre” illusoire?

C’est la peur de l’inconnu, du progrès, de la nouveauté.

C’est le désir incontrôlable de préserver en l’état la “Mère nourricière”, et de rester en son sein.
C’est un désir de vie foetale, de la vie où Gaïa, la Terre-Mère produit tout ce dont l’enfant-foetus a besoin.
C’est un désir de ne pas sortir de la Matrice.
C’est un désir de retour à un passé idéalisé, fantasmé.

Le monde de l’équilibre écologique, ce n’est la Terre à l’époque de la formation du système solaire.
Ce n’est pas la Terre du "bouillon primitif" où apparaissent les premières protéines.
Ce n’est pas la Terre où le premier poisson qui sort de l’eau devient amphibie…et donnera naissance à…

Stop!!!!

Pour arriver à l’homme, combien de déséquilibres écologiques a t’il fallu?

Le monde de l’équilibre écologique c’est un monde sans Christophe Colomb, sans Neil Armstrong, sans Pénicilline, sans énergie Atomique, sans Antibiotiques, sans espoir pour les 4/5è de l’humanité.


Le monde de l’équilibre écologique, ce sont les économies de bien-être que doivent faire les populations des pays émergents pour satisfaire les désirs existentiels de régression des nantis de la planète.



Adam Harishon

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :