Un antisémite ordinaire

linfo

Twitter, Facebook sont des tribunes rêvées pour tout un tas de frustrés, d’envieux, de prétentieux en tous ordres. Il y circule souvent bien plus de haine que d’amour, bien plus d’élucubrations d’ignares que de discours construits de personnes éduquées. Le pire, c’est lorsque ces discours se parent de la prétention d’honnêteté et s’envolent dans des constructions aussi hasardeuses que nauséabondes. L’anonymat et l’usurpation d’identité sont des remparts qui autorisent toutes les manipulations et les prises de parole intempestives qui seront reprises sans discernement par une foule d’incultes que seule la haine anime.
Ainsi un faux rabbin sous le pseudonyme pompeux de @l’informatrice zélée abreuve plus de 8000 abonnés aussi bétas que béats et balance à qui mieux mieux sa question à tous les twittos juifs: « de quelle tribu êtes vous? »

linformatrice

pour aussitôt leur dire que les juifs d’aujourd’hui ne descendent pas de ceux d’il y 2 000 ans, donc, qu’ils n’ont pas droit à Israël et que les sionistes sont d’horribles méchants. Utiliser une question farfelue pour distiller sa haine est un procédé banal. Ce n’est pas tant l’indigence du raisonnement glané à coup de lectures fumeuses qui pose problème, mais la crédulité et le respect des abonnés de cet imposteur qui avalent sans aucun esprit critique les élucubrations de leur gourou.

l'informatrice dans ses obsessions

l’informatrice dans ses obsessions

Parmi ceux-ci, un certain Francesco @franckyM82 .francesco

Alors que je lui faisais la remarque que @l’informatrice n’était pas ce qu’elle prétendait être et qu’il était nécessaire de lire avec circonspection ses tweets, nous avons échangé de longs mails. Il ressort de ces conversations que le « n’importe quoi » est très répandu aujourd’hui, que sans rien connaître d’un sujet on peut se permettre d’élaborer des théories aussi compliquées que nauséabondes, sans même se rendre compte que l’on verse dans l’abject. Un exemple, un extrait de mails reçus de l’individu en question:

Une première phrase m’a fait sursauter:
« Mais je ne sais pas si vous vous rendez compte que vous faites un sacré boulot pour doper l’antisémitisme envers des personnes « comme moi »
Je lui ai alors répondu:
« cette phrase pue… vous ne vous rendez pas compte que vous accusez les juifs d’être responsables de l’antisémitisme qu’ils suscitent? »
 
Voici sa réponse:
« Que vous soyez responsable de l’antisémitisme ? Par votre attitude, j’affirme que vous l’êtes en partie.
Que voulez-vous m’enseigner ? L’histoire de ce peuple atypique, peuple élu, persécuté depuis 2000 ans, mais qui a survécu aux romains, aux babyloniens, aux nazis, et qui revient sur la terre de ses ancêtres ? Cette sérénade, je l’ai entendu des dizaines de fois.
En fait, ce peuple-là, s’il existe, c’est un peu comme un virus de l’humanité. 
Comme un virus, ça vit depuis l’éternité, c’est un petit corps qui s’incruste au milieu des gros qui lui permettent de vivre et de se développer, c’est en constante mutation pour survivre, et tout le monde cherche à le combattre partout où il met les pieds. 
Vous avez tout à fait le droit de vous identifier à ce virus-là, si c’est votre choix. 
Mais dans ce cas, ne réclamez-pas la paix ! Car la guerre est la condition de votre existence, puisque c’est une déclaration de guerre à l’humanité. Assumez-le, ou remettez-vous en question. « 

Oui, vous avez bien lu: « la guerre est la condition de votre existence, puisque c’est une déclaration de guerre à l’humanité »  En 2012, il y a encore des gens qui pense que le juif est détestable simplement parce qu’il existe, et que son existence est une déclaration de guerre à l’humanité. Comme le disait André Frossard : Le crime contre l’humanité c’est quand on tue quelqu’un pour la seule raison qu’il existe. Que mon existence soit la source de problème dans la tête de Francesco est déjà grave en soit. Mais il y a quelque chose de nouveau dans cet antisémitisme, quelque chose de pernicieux et d’infiniment dangereux: c’est qu’il n’ose pas se revendiquer clairement antisémite.

Cet individu a la conscience tranquille, il peut se permettre de dire  leurs quatre vérités aux juifs: ils les aime, il ne leur veut pas de mal!

Lui antisémite? Jamais!

Publicités

  1. #1 par DAVIDOFF le 12 janvier 2013 - 18 h 58 min

    Chavoua’h tov & Hodesh tov
    Mille fois merci pource texte à la fois pédagogique, historique et que j’aurai aimé écrire avec passion.
    J’ai constaté que depuis Emille Zola vec son « J’ACCUSE » aucun phillosophe, aucun historien aucun intellectuel aucun homme d’Etat ni aucun homme d’église ou de la mosquée et encore moins un de nos guide spirituels n’ont osés aborder le sujet aussi clairement et avec autant d’illustation pour expliquer la réalté des rapports du christianisme dans son ensemble ou de l’islam par rapport au judaîsme et par extension à nous juifs..
    Votre texte mérite d’être publié sur tous les réseaux sociaux. pour qi’il éclaire ceux qui sont encore dans l’obscurentisme

    Merci encore

    J'aime

  2. #2 par contrecourant1 le 25 octobre 2015 - 9 h 53 min

    Effectivement, il est « antisémite » par défense et par compassion, c’est admirable…… Cela me rappelle le nombre d’interlocuteurs qui évoquent le veau d’or comme preuve de l’immoralité juive et qui me disent en même temps qu’il n’y a pas de « peuple juif » (donc pas de lien avec l’antiquité). Detlev Claussen dit que l’antisémitisme est une opinion et tant qu’elle reste à ce stade, elle s’accommode très bien de ses propres contradictions. Et Moses Mendelssohn disait que le préjugé est comme une mauvaise herbe, on n’en a jamais fini, elle repousse toujours si on n’y prend pas garde.

    En fait, il me semble que nous atteignons là le stade antérieur aux explosions de violences antijuives: déshumanisé (un virus), exclus du champ du commun, et en même temps source du mal, le Juif n’a donc plus vraiment de raison d’exister et sa disparition ne serait qu’un retour à un stade édénique.. Il y a tout lieu d’être inquiet pour les années à venir.

    J'aime

  1. Une antisémite ordinaire, analyse | Adam's Chronicles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :