Des excuses circonstanciées

Pour ceux qui doutaient de la nature infâme du dessin du Sunday Times du 27 janvier , dans son édition du 3 février,le journal explique parfaitement pourquoi ce dessin est scandaleux, et fait des excuses bien argumentées:

 » it is as legitimate to attack Israeli leaders in cartoons as anyone else. But it is another thing to reflect in a caricature, even unintentionally, historical iconography that is persecutory or anti-Semitic »

 » Il est aussi légitime d’attaquer un leader israélien que quiconque. Mais, et c’est tout autre chose, que d’utiliser dans une caricature, même involontairement, une iconographie qui se rapporte à des persécutions ou à de l’antisémitisme »

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4340584,00.html

Dont acte.dessinantisémitesundaytimes

Publicités
  1. #1 par Jobenyo le 4 février 2013 - 8 h 11 min

    Mais le mal a été fait et c’était le but recherché. Il est facile de faire une « avera » pour faire « techouva » après.

    J'aime

  2. #2 par Pierre le 4 février 2013 - 18 h 02 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :