« Au commencement de nos malheurs était la création d’Israël »

 

Image 
http://www.lorientlejour.com/article/833654/alibi-en-sang-massif.html

 

Cher Monsieur,

Cette phrase, que ne l’ai-je entendue lors de mes dialogues avec mes correspondants arabes depuis 15 ans!

Je lis attentivement la presse arabe francophone et anglophone depuis fort longtemps, cette antienne semble être incontournable. Elle est votre politiquement correct obligé. Quand un homme politique Libanais ose dire autre chose comme Samy Gemayel ( qu’a t’il dit le pauvre? Que le Liban n’a pas moins le droit de faire la paix avec Israël que l’Egypte ou la Jordanie! Big deal!) il est moqué et critiqué.

Israël a bon dos dans votre vision de vos malheurs:

De quelle « formidable machine de guerre » parlez-vous?

En 1948 c’est une nation naissante, sans armée, sans armement face à 5 pays arabes déjà constitués en armée, dont certaines formées par les britanniques qui s’est trouvée confrontée au refus arabe.

Que lui reprochez-vous à ce pays après tout? De n’avoir pas voulu renvoyer ses citoyens à Hambourg? De n’avoir pas renoncé à un rêve qui n’était pas moins pluraliste que le Liban?

Israël vous aurait empêché d’avoir des démocraties en favorisant la montée des despotes? Allons, Le FLN algérien, le Baassisme irako-syrien, les Mollahs iraniens, Khadafi, et les autres, avaient-ils besoin d’Israël pour assoir leur dictatures?

Si absurde il y a dans la région, c’est bien l’attitude qui consiste à dire: réglons d’abord le problème palestinien, tout ira mieux après.

Je pourrais vous citer, ainsi mille autres problèmes bien plus graves dont personne ne parle jamais (rien que les problèmes sanitaires en Egypte par exemple). Mais il est tellement plus facile d’avoir sous la main un responsable de TOUS vos malheurs, du moindre cor au pied aux massacres quotidiens dont vos populations civiles font les frais.

Soyons clair, le problème palestinien est au moins autant un problème arabe qu’un problème israélien.

Mais il est bien plus révélateur des turpitudes du monde arabo-musulman que de celles d’Israël.

Israël a été capable d’intégrer 10 fois sa population d’origine, venant de plus de 100 pays, parlant autant de langues et avec des cultures très diverses.

Il suffit de se promener dans les centres commerciaux israéliens (voir mon blog: https://adamharishon.wordpress.com/2013/08/15/les-foulards-de-jerusalem/ ) pour comprendre en un instant que l’intégration de la population arabe est possible et qu’elle y trouve son compte.

Pendant ce temps qu’avons nous vu dans le monde arabo-musulman: la disparition des communautés juives, les massacres de Coptes, de Kurdes des Bahaïs, le pillage d’Eglises, la montée d’un islamisme raciste et en guerre contre TOUT ce qui n’est pas musulman, la destruction des patrimoines culturels « non-conformes », la reprise de tous les poncifs antisémites de l’occident à la mode orientale ( bonbons empoisonnés distribués par les soldats israéliens, vol de l’eau, injections du Sida, jusqu’aux cigognes et requins devenus agents du Mossad!).

« Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage », c’est là, en vérité la seule motivation à votre introduction.

Je comprends, sincèrement, votre rancoeur, Israël réussi partout là où vous échouez. Même avec un système électoral aussi stupide et absurde que le votre, le pays avance, quand vous n’arrivez même pas à assurer l’électricité au quotidien de vos citoyens.

Nos hommes politiques ne sont pas vraiment moins médiocres que les vôtres.

Et pourtant, Israël avance, parce que c’est ainsi que nous avons appris à survivre, pas parce que nous avons pris ce qui n’était pas à nous!

Le monde arabo-musulman vit dans le monde du Mektoub, pas dans le monde de l’action.

Il n’agit que pour se garantir un au-delà où il jouira de la félicitée matérielle qu’il n’a pas eue ici-bas. C’est un moteur qui est une pulsion de mort.

Les juifs ont une pulsions démesurée pour la vie.

C’est par une interrogation que je voudrais finir:

Pourquoi les chrétiens d’Orient ne comprennent-il pas, à l’instar des Gemayel, que seul Israël est leur allié objectif, seul Israël contre le monde musulman refuse le statut de Dhimmi? Israël est le SEUL état de la région où la liberté de culte est totale et où la population chrétienne ne diminue pas!

La position du Vatican est ambigue et celle des Eglises d’Orient totalement aveuglée par un antisémitisme séculaire qui lui fait dire:

« Au commencement de nos malheurs était la création d’Israël »

Au commencement de vos malheurs se trouve votre refus d’Israël!

Très cordialement,

Adam Harishon


Publicités

, , , ,

  1. #1 par Salzmann f le 18 septembre 2013 - 15 h 14 min

    Monsieur ,avant de vous lire Il m’a semblé que je devais commencer par lire l’article de l’orient le jour qui commence en effet par la phrase que vous citez mais pour mieux critiquer les fautes Et les tyrans arabes qui utilisent cet argument .Cet article titre a boulets rouges sur le hezbollah Et la syrie de afez el hassad .Votre texte porte prejudice a la verite Et a la cause que vous defendez Et que je defend aussi .

    J'aime

    • #2 par adamharishon le 18 septembre 2013 - 16 h 24 min

      Il est exact que l’éditorialiste se sert de cette introduction pour critiquer le monde arabe…mais mon propos est que nulle part il ne dit, comme Gemayel: « et si nous arrêtions de nous tromper d’ennemi? »
      L’allusion à la « formidable machine de guerre » n’est pas innocente.
      Ce que je relève c’est l’incapacité de dire quelque chose de simplement « neutre » sur Israël. L’introduction aurait pu être « La source de nos malheurs n’est pas Israël, mais elle réside en nous…. ».
      Or la formulation qu’il a choisi, et l’insistance qu’il met dans le texte en disant que le problème palestinien n’est toujours pas réglé diminue la portée de son auto-critique.
      Par ailleurs, cette phrase, je l’ai entendue trop souvent prononcée par des chrétiens libanais ou coptes. Elle méritait, plutôt que de la mettre en exergue de façon ambiguë, d’être franchement dénoncée.

      Je comprends votre remarque, mais à l’heure ou des Jacques Weber ne savent dire qu’un politiquement correct à la télé, il ne nous est pas possible de laisser passer la moindre attitude qui devient du prêt à penser digéré pour être recraché sans discernement par des lecteurs qui ne cherche pas la vérité, mais une pensée simple pour ne pas dire simplette.

      Ce qui se passe au Moyen Orient est tout sauf simple. Je suis très mesuré quand je parle des libanais et des individus en général, mais j’en ai rencontré bien peu qui savent vraiment de quoi ils parlent.

      Ils fonctionnent généralement sur le mode de la pensée unique, et quand j’en ai rencontré qui osent dire quelque chose de sensé ( et ça n’est pas obligatoirement ce que je pense), ils me demandent toujours l’anonymat.

      L’éditorialiste de l’OlJ est en général courageux, je sais qu’on ne peut pas lui en demander beaucoup plus. Mais il bon de comprendre que tout discours simplement neutre à l’égard d’Israël est impossible.
      C’est tout ce que j’ai voulu dénoncer.

      Hag Sameah

      J'aime

  2. #3 par salzmann f le 19 septembre 2013 - 9 h 51 min

    Merci pour votre reponse .benacheni (je suis le cadet )

    J'aime

  3. #4 par D.M le 26 décembre 2015 - 6 h 15 min

    Bonsoir Adam,
    Je suis Libanaise, je suis aussi Chrétienne et je voudrais répondre à ta question.
    Au Liban on n’étudie pas l’histoire. Personne de ma génération sait vraiment que s’est-il passé, pourquoi il y a eu une guerre au Liban.
    Pleins de vérités cachées. Les Libanais ne connaissent pas leur identité, ils la cherchent toujours. Ils demandent l’anonymat car ils savent que dû à la corruption, simplement parler avec une personne de Israel peut mener à leur mort.
    On ne sait pas comment Israel a existé? Ont-ils achetés les terres des palestiniens ou les a-t-on simplement chassé? Ont-ils simplement chassés les Palesriniens de leur terrains parceque selon leur religion ces terrains leurs appartient? Les Juifs ont-ils été eux-mêmes victimes de guerres et expatriés et repoussés tous vers ces terres? On n’en sait rien.
    On voit sur les média que Israel essaie de prendre le pays et tuer les enfants.
    On sait que même si on ne s’entend pas beaucoup avec les musulmants mais lorsqu’on voit leurs enfants et vieux mourir de cette façon par des bombes Israéliennes, on ne peut que courir à leur aide.
    Les civils sont ceux qui paie et on n’a même pas une place pour se cacher quand la guerre est déclarée.
    Il y a des musulmants extremistes qui ont du mal à accepter l’autre mais il y en a qui sont des gens biens et qui mènent une vie normale.
    On apprends que Israel prend nos fleuves et notre petrol tandisque nos politiciens regardent bouche bée. Est-ce que des pays plus fort ont ordonné de ne pas extraire le petrol? Sont-ils en attente pour qui va leur payer plus? On en sait rien. Les Libanais, mon ami, ou du moins ceux de mon entourage, savent que leur pays est en corruption et que les gens au pouvoir ne le méritent pas et ont tout essayer pour changer cela. Ils ont même sacrifier leurs vie. Mais hélas peuvent rien faire.
    Petite note: il y a des Libanais Juifs aussi, j’en ai rencontré une en France. Il y avait des sinaguogues au Liban.
    Au lieu de s’entretuer ou de se haïr, il faut rassembler des Élites des sociétés pour discuter de ce qui s’est vraiment passé, que chaqu’un admette la vérité même si il en ai coupable puis de se pardonner l’un l’autre. C’est l’année de la miséricorde. Enfin, il faut accepter l’actualité présente et s’adapter avec. Bon il y a des Israéliens, des palestiniens, des arabes, puis oui nous aussi on existe et on a mal d’être toujours persécutés et effacés, on ne peut pas juste ignorer l’existance l’un de l’autre ni accuser les autres de nos propres défaites. Au contraire nous devrons s’accepter l’un l’autre et se respecter l’un l’autre et que la loi soit laïque et neutre en terme de religion pour mettre les limites de nos libertés qui finie au moment où commence la liberté de l’autre.
    Au lieu d’accuser et de répondre aux accusations, parler aux intellectuels qui vont éduquez leur entourage, commençons par faire connaissance, soyez prêts à être éduquès vous aussi, soyez prêt à nous écouter qui sommes-nous qu’est-ce que nous voulons? Pensez-vous que c’est interessant d’avoir un ennemi? Les Libanais veulent juste la paix, le droit de vivre avec dignité et bonheur sans devoir être agressés ni agresser personne. Moi je souhaite de retourner un jour dans mon pays de trouver un emploi respectueux qui répond à mon éducation, que je sois en mesure de sentir la sécurité dans mon propre pays et recevoir les services de base dont chaque humain a droit. Mais je sais que le Liban n’est plus mon pays, il ne reviendra jamais, je ne veux plus rien davoir de ce pays car cela m’empêche d’avancer dans la vie. Mais si vous voulez que les gens vous fassent confiance présentez-vous au peuple et montrez leurs que vous n’êtes pas le grand monstre qui va venir les manger. Apaisez leurs insécurités. Et si vous êtes vraiment le grand monstre et que vous voulez la paix, alors avouez le et présentez vos excuses et proposez une manière de compenser aux malfaits puis promettez de ne plus recommencer et repectez votre parole.
    En parlant du vaticant ou même du haut clerger je ne crois pas qu’ils ont un pouvoir quelconque, et s’ils en ont et qu’ils ne l’ont pas exercé pour protéger les moyens de l’orient je nd comprends pas comment on fait confiance en leurs institutions.

    Enfin je vous souhaites de joyeuses fêtes j’ai appris que vous aussi vous aviez une fête il n’y a pas longtemps.

    Au plaisir

    J'aime

    • #5 par adamharishon le 27 décembre 2015 - 22 h 35 min

      Bonjour,

      Merci pour votre interessante réponse.

      Vous confirmez tout ce que j’ai appris lors de mes conversations avec vos concitoyens.
      Une profonde ignorance de l’Histoire de leur région, de leurs voisins.
      Pire, bien souvent une profonde ignorance de leur propre Histoire.
      Ne parlons pas de la réalité Israélienne, qui est totalement ignorée, fantasmée et l’objet des rumeurs les plus folles, absurdes trop souvent pleine d’un antisémitisme dont les églises d’Orient n’ont pas su se débarrasser.

      Le problème de l’Identité est au coeur des conflits de la région, il est au centre du problème Libanais.
      Vous êtes originaire d’un beau pays qui avait un projet magnifique ( très semblable à celui d’Israël) : celui de bâtir une société où toutes les communautés pourraient vivre en harmonie.
      Hélas le système confessionnel mis en place n’a pas permis cela et les haines et rancoeurs ancestrales ont eu le dessus.

      Aujourd’hui, avec en toile de fond un Islam qui n’en finit pas de se battre contre ses ennemis extérieurs et intérieurs, et qui n’est surtout pas en paix avec lui-même et pose au monde un état d’insécurité tout azimut l’avenir du Liban, livré essentiellement à une milice agent de l’Iran, est très incertain.

      Je ne veux pas répondre point par point à votre post qui est suffisamment modéré pour que je n’en fasse pas une critique inutile.
      Cependant, sachez qu’au titre des fantasmes que j’ai entendu trop souvent, figurent l’idée que les Israéliens ont volé des Terres, volent votre eau, votre pétrole…Non seulement il n’en est rien, mais ils ont mis au point tant de systèmes d’économie de l’eau utilisés dans le monde entier, que les Libanais pourraient mettre à profit pour leur propre agriculture s’ils avaient envie de vivre en paix, hélas, Israël l’ennemi…il lui est interdit d’utiliser la technologie Israélienne- enfin sauf les ordinateurs et les téléphone…il faut pas exagérer quand même!.

      Israël est perfectible, Oh, oui! mais l’état de guerre qui lui est imposé depuis sa création ne l’autorise pas à être faible.

      La paix passe par l’éducation et le respect d’autrui.
      Tant que le Liban, pays arabe avec ( aujourd’hui) une minorité chrétienne, ne peut pas se construire dans la paix, ni avoir un gouvernement, comment espérer que les pays arabes accepteront un état non arabe auprès d’eux.

      Le Liban est un cas intéressant…il est le marqueur de la capacité du monde arabe musulman à accepter les non-musulmans comme des individus égaux et ayant droit à leur auto détermination.

      L’état actuel du Liban montre que nous en sommes très loin.

      Oui, il y a eu une communauté juive au Liban, elle est réduite à quelques individus aujourd’hui.
      Et les juifs y ont été heureux. Preuve que le Liban a une place privilégié dans ce Moyen Orient.
      Mais aujourd’hui, objet des convoitises de l’Iran, et des Sunnites…il est appelé à être un jour ou l’autre dépecé par les états musulmans prédateurs de la région.

      Je ne peux que le regretter…Un Liban libre est indépendant serait la première étape vers une paix globale dans la région.

      Je vous souhaite un très bonne année et pourquoi pas …la paix et au plaisir de vous lire…nous avons plus en commun que de divergence.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :