Les Juifs, même pas peur!

Peur, les Juifs?

ger_373359

Non, Jamais!

Ca y est, il fallait bien que ça arrive. Après les casseurs, les voyous, la racaille. Après les synagogues assiégées, les magasins brûlés.
Les journalistes posent la question qui tue:

Les Juifs de France ont-ils peur?

par exemple, au hasard:

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-juifs-de-france-ont-ils-raison-d-avoir-peur_1564195.html

ou le papier ahurissant de Christophe Barbier, dans le même Express (mieux vaut s’abstenir de le commenter tant il est lamentable!):

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-nouveaux-baal-zebud_1564124.html
Alors, là, je voudrais que les choses soient claires:

NON! Les Juifs de France n’ont pas peur.
NON! Les Juifs de France ne fuient pas la France comme ils ont fui l’Allemagne Nazie, comme ils ont fui l’Algérie.
NON! Les Juifs de France ne croient pas que la France soit antisémite.
Pourtant, ils partent.

Ils partent en nombre significatif.
Ils partent vers diverses destinations, Israël, Canada, USA, Angleterre.

OUI! Les Juifs ne se sentent plus en sécurité dans certaines rues, certains quartiers certaines banlieues.
OUI! Les Juifs ne croient plus que les « choses s’arrangeront »
OUI! Les Juifs se sentent muselés, interdits de défendre sans réserve Israël  (voir le pathétique plaidoyer de Patrick Bruel).
OUI! Les Juifs ne regardent plus les infos, ne lisent plus les journaux.
OUI! Les Juifs assistent impuissants à une république qui perd de plus en plus de territoires ( le petit r est voulu!).

Alors?

Ils ont visiblement de bonnes raisons de partir, mais est-ce la peur qui est la motivation principale?

Avons-nous peur quand nous marchons dans la rue?
Avons nous peur lorsque nous donnons notre nom à consonance juive?
Même pas peur quand nous manifestons!
Mais évidemment, pour des journalistes, quelle aubaine: Les Juifs ont peur!
Mais il y a une raison que les journalistes ne veulent pas voir, une raison bien plus honteuse, tellement honteuse, qu’ils n’oseraient même pas l’envisager:

Les Juifs partent en Israël, attendez, je reprends mon souffle…

même moi, j’ai peur de l’écrire.

Je recommence…
Les Juifs partent en Israël parce que …

non, c’est trop dur.

Les Juifs de France partent en Israël…

parce que ….

parce que….

Ils sont sionistes!

Ca y est je l’ai dit le mot interdit, grossier, vulgaire.
Ce mot que les ennemis d’Israël ont vidé de sa substance pour en faire un gros mot:

S-I-O-N-I-S-T-E

Les Juifs de France sont sionistes.
Tout simplement.
Pire, ils sont fiers de l’être.
Ils ont eu dans leurs biberons l’amour d’Israël, l’amour de son peuple.
Etre sioniste, ce n’est pas obligatoirement vivre en Israël, mais c’est avoir à tout moment son cœur tourné vers Eretz-Israël.

Etre sioniste c’est apprendre l’amour d’Israël à ses enfants.

Etre sioniste, ce n’est pas être un méchant colonisateur, ce n’est pas être anti quoique ce soit, ce n’est pas refuser un état pour les Palestiniens, ce n’est pas un état refuge (même si ça peut l’être pour certaines communautés en péril), être sioniste ce n’est pas voler une Terre qui ne vous appartient pas.

Etre sioniste c’est s’inscrire naturellement dans l’Histoire du peuple juif.
Etre sioniste c’est vouloir participer à une aventure qui a commencé il y a 4 millénaires.
La Terre d’Israël appelle ses enfants selon différentes modalités.
Lorsqu’ils sont chassés de leur pays d’accueil, ils se tourneront naturellement vers cette Terre de leurs ancêtres.
Mais le désir de monter en Israël n’est pas qu’une option de pis aller.
Il y a des motivations positives pour monter en Israël.
Au cours des siècles passés, de nombreux retours individuels ou en groupe ont eu lieu prouvant ce lien séculaire avec notre Terre.
Ainsi contrairement à ce que l’analyse simpliste laisse entendre, les Juifs de France ne montent pas en Israël parce qu’ils fuient la France.
Les générations de Juifs qui partent aujourd’hui obéissent bien davantage à un désir d’être associés à cet invraisemblable rêve qu’est le sionisme.

Les retraités partent, parce que toute leur vie, ils ont eu ce projet de vie, qu’ils en ont l’occasion et qu’ils rejoignent bien souvent leurs enfants envoyés en éclaireurs.
Les quinqua voient de nouvelles opportunités s’ouvrir, et n’hésitent pas à faire une « alya boeing »
Les quadra partent parce qu’ils veulent donner à leurs enfants un autre cadre de vie, plus en conformité avec leurs croyances.
Les jeunes couples ont souvent passé de nombreuses années en vacances en Israël et y ont vu une société hyper-active, idéale pour débuter dans la vie professionnelle.
Les étudiants sont fascinés par l’incroyable créativité des start-up israéliennes.

A chaque génération sa motivation particulière, mais il y a toujours ce qui est à l’origine de la décision: un amour inconditionnel d’Israël et de son peuple.

Ce qui fait la spécificité des Juifs de France, c’est que cet amour a pour origine le travail de gens extraordinaires qui après la Guerre ont su par leur charisme et leur enseignement ré-apprendre aux Juifs l’envie de connaitre leurs sources.

En opposition avec la tendance compréhensible de vouloir se fondre dans la masse, des Maîtres ont appris aux Juifs survivants à re-devenir Hébreux!
manehnl-couple-picardManitou, André Neher et l’école d’Orsay ont eu une influence considérable sur la génération des Baby-boomer.
En faisant eux-mêmes leur Alya, ils ont donné un signal fort qui a été ensuite largement diffusé grâce à des personnalités exceptionnelles comme Bernard et Marianne Picard qui ont encouragé des milliers d’élèves dans la voie du retour à Sion.

D’autres ingrédients tout aussi spécifiques à la Communauté juive de France, comme le judaïsme décomplexé des séfardim d’Afrique du nord, le choix d’Israël comme lieu de villégiature, les connections de plus en plus nombreuses avec des membres de la famille déjà partis, ont également contribué à faire de l’Alya un projet de vie, non daté, mais envisagé.
L’état de la France, la construction européenne de plus en plus foireuse, l’islam dévoyé sont la toile de fond, celle qui fait que ceux qui partent s’en vont le cœur léger, sans regrets.
Ils ont même bien souvent l’impression de quitter un pays qui a abdiqué face à l’islamonazisme pour partir vers le seul pays qui résiste encore et toujours!resiste

Mais pour un journaliste, c’est tellement moins sensationnel que de dire que les Juifs ont peur!

Alors, pour que les choses soient claires une bonne fois pour toute:
10left-ded51les Juifs n’ont pas peur, même pas que le ciel de France leur tombe sur la tête,

ils ne quittent pas la France,

Ils vont en Eretz Israël.
Ils vont là où chaque année la phrase de la Hagada résonne en leur cœur :

« Bachana Haba Be yeroushalayim ».

 

 

Publicités

  1. #1 par Jobenyo le 10 août 2014 - 17 h 18 min

    Barouh Hachem quand ils arriveront ils changeront la phrase « Bachana Haba Be yeroushalayim ». par לשנה הבאה בירושלים הבנויה.

    כל הכבוד ברכה והצלחה

    J'aime

  2. #2 par alimi le 11 août 2014 - 7 h 38 min

    Bravo pour cet article.les choses sont Tres claires. Et bienvenue en Israël ou il fait très bon vivre (malgré la guerre.), je vous l assure. Plus peur du tout, libre de parler. L air est beaucoup plus pur !!!!!!!! Moi depuis 11 ans déjà, je n ai jamais regrette.

    Aimé par 1 personne

  3. #3 par Gabriella Tondowski le 11 août 2014 - 8 h 31 min

    Bravo pour votre article!
    Les pauvres journalistes pensent encore que les gros titres sur les juifs font vendre.

    Aimé par 1 personne

    • #4 par Monique Meïra le 11 août 2014 - 10 h 24 min

      J’ai connu une famille Tondosky à Paris après la guerre, la maman s’ appelait Hélène , …?

      Aimé par 1 personne

  4. #5 par queniartpascal le 11 août 2014 - 8 h 44 min

    ils ont pas peur c’est pour cela qu »ils se tirent,et que 1 an apres 1 sejour en Palestine occupee,ils reviennent la mine deconfite et la queue basse,c’est dur d’etre les parasites de l’histoire n’etre que des juifs communs et non les descendants des hebreux comme le sont les palestiniens,ne parlez pas de peuple juif cela n’existe pas 1 juif c’est quelqu’1 qui pratique le judaisme et non 1 race

    J'aime

    • #6 par adamharishon le 11 août 2014 - 8 h 49 min

      Vous avez trop lu Schlomo Sand….Difficile avec votre diatribe convenue est très pauvre intellectuellement de savoir si ce sont vos lectures qui vous ont rendu antisémite où si c’est votre antisémitisme qui vous incite à lire des livres-poubelles! Aucun intérêt à vous répondre sur le fond… vous n’avez ni la culture, ni l’intelligence pour comprendre la moindre réponse.

      J'aime

    • #7 par Fhal le 11 août 2014 - 12 h 43 min

      quand on lit ce que vous écrivez, je vais perdre quelques secondes pour vous dire que vous ne comprenez rien, vous dites des phrases que vous avez prise auprès de peudo historien, au lieu de rechercher par vous mêmes.
      Si vous faites pareil dans tous les domaines……
      je ne cherche pas à vous convaincre, ou à discuter, vous êtes certainement trop pauvre intellectuellement parlant, et trop jaloux d’1 judaisme millénaire.

      J'aime

  5. #8 par Nabet le 11 août 2014 - 9 h 16 min

    Vous avez pris nos prophetes et vous avez changer leur nom , vous avez pris nos vies sans rien regretter , et maintenant vous voulez nore pays …..on vous attends !!!!

    J'aime

  6. #9 par Monique Meïra le 11 août 2014 - 10 h 21 min

    Non seulement les juifs n’ont pas peur lorsqu’ils quittent la France, mais ils ont de la peine et de la pitié pour ce grand pays et ses habitants qui l’ont construit au fil de l’histoire. Il est temps pour les juifs de « rentrer à la maison », là où ils sont attendus et enfin là où toutes leurs forces et leurs capacités vont pouvoir s’ exercer au service de leur Nation enfin reconstruite.
    Pauvre France, pauvres français. ..

    Aimé par 1 personne

  7. #10 par Cat Ola Hadacha le 11 août 2014 - 11 h 23 min

    Oui, nous sommes partis par amour…en emportant nos chansons et nos livres ! Desormais la France pour moi c’est Desproges, Brassens, Queneau. Si j’habitais encore sur le territoire francais, je crois que je ne serais pas tres rassuree a l’idee de prendre le RER ou de balader dans certains quartiers. Un pays ou l’on peut crier mort aux Juifs en toute impunite n’est pas tellement frequentable, si ??

    J'aime

    • #11 par adamharishon le 11 août 2014 - 11 h 34 min

      Nous avons vécu dans un confort certain en France. Aujourd’hui l’inconfort est certain.
      Cependant, et c’est ça que je voulais dire, nous ne fuyons pas, nous avons une démarche bien plus positive que ça… nous sommes des générations qui avons rêvé d’Israël… et ça… c’est quelque chose qui ne passe pas dans l’opinion, que les journalistes sont même incapables d’envisager, de comprendre. Ils n’auront pas peur de nous taxer de « double allégeance » honteuse et ingrate, sans hésiter pour autant à ne pas vouloir voir que cette double allégeance des Juifs était accompagné d’un réel amour de la France… pas comme « la racaille »… qui n’a même pas de double allégeance et qui revendique l’importation de la Charia en France!

      J'aime

  8. #12 par Fils de sion le 11 août 2014 - 11 h 43 min

    Mon cher pascal, quand on cherche un peu sur internet, on peut voir a quel point vous etes un adorateur de la cause palestinienne. On voit comment vous desirez plus que tout que flotte le drapeau de l oumma sur le mont st michel. Laissez moi deviner, votre fille s est unie a un salafiste en djellaba/babouche avec une barbe a la ben laden? Nous savons tous a quel point les nordistes aiment les mahometans radicaux. Bientot vous n aurez plus a vous deguiser pour le carnaval de dunkerque, tant les burkha y seront legion ( legion qui vous est chere je crois). Alors donnez vos fesses a qui vous voulez, mais sachez que le peuple juif ne baissera plus jamais la tete, ne vous en deplaise.

    J'aime

  9. #13 par routhy le 11 août 2014 - 14 h 33 min

    Je suis juive et oui, j ai peur! Et j en connais beaucoup dans mon entourage qui ont peur. Et pourtant je n habite ni Paris ni Lyon mais dans une ville jusqu’à maintenant bien tranquille. Je ne veux pas pour le moment faite mon aliya parce que j’aime encore la France. Mais si je devais un jour partir en Israël ça ne serait certainement pas par sionisme.

    J'aime

    • #14 par adamharishon le 11 août 2014 - 14 h 42 min

      C’est juste que vous n’avez pas encore senti l’Appel de notre Terre…c’est quelque chose de personnel, qui tient à l’éducation et à une réflexion sur notre rôle dans l’histoire. La peur est un sentiment respectable, mais ce n’est pas la peur qui fait avancer, mais l’espoir… la Hatikva… ce n’est pas un hasard! 😉 Quant à partir de France… ça ne veut pas dire ne pas aimer la France et sa culture…mais c’est aussi comprendre que la France que nous avons aimée n’existe plus et est en train de disparaître…et le problème, c’est que rien ne laisse penser que son prochain avatar soit sympathique!

      J'aime

      • #15 par Simon Hyppolite le 11 août 2014 - 16 h 15 min

        D’accord avec vous. Le moment est venu pour chaque juif de faire son alya! De comprendre que ns vivons ce qu’en hébreu on appelle Aharé Ayamim!

        J'aime

  10. #16 par Jonas le 11 août 2014 - 17 h 46 min

    @routhy, Allez ailleurs qu’en Israël si vous n’êtes pas sionistes. On en a marre d’avoir des juifs comme vous, qui nous critiquent; allez quibenyemad et surtout pas en Israël ou vous n’êtes pas la bienvenue.

    J'aime

  11. #17 par Cobut le 11 août 2014 - 20 h 41 min

    Réponse au drapeau soit disant palestinien ce peuple n’existe pas et n’a pas d’ histoire vous êtes les descendants des nazis et continuez ce qu’ils ont fait vous sacrifiez vos enfants pour faire croire au monde que vous êtes de victimes on sait la cruauté et la folie de vos semblables ;la seule chose que vous savez faire c’est tuer les gens ;et vos enfants vous leur apprenez la haine du Juif et du monde occidental au lieu de les instruire .

    J'aime

  12. #18 par maujo le 11 août 2014 - 23 h 25 min

    Ce QueniartPascal, si vous cliquez sur son nom, vous pourrez lire ceci : « ancien militaire,
    aime l’archéologie et le monde arabe », c’est un anti juif qui navigue régulièrement sur les sites juifs pour déposer sa crotte, le mieux c’est de l’ignorer totalement.
    Personnellement je n’ai pas peur mais je reste à l’écoute, on ne sait jamais, peut être bien qu’un jour la situation deviendra intenable, alors il sera temps de partir.

    J'aime

  13. #19 par TAIEB le 12 août 2014 - 10 h 01 min

    Monsieur Christophe Barbier, L’ OISEAU DE MAUVAISE AUGURE
    J’apprécie régulièrement vos éditos. J’ai donc été particulièrement surpris et déçu par « LES NOUVEAUX BAAL-ZEBUD » que vous avez commis récemment.
    Je me devais de réagir aux conseils,, provocations, inepties et non dits qui le jalonne.

    Commençons par une réflexion sur le ton de votre édito. Il est docte et péremptoire. On dirait un maître de cours préparatoire devant ses élèves ignares mais admiratifs devant celui qui possède le savoir. Prêts à « boire » tout ce qui sortira de sa bouche comme une parole de la Torah.
    Oui je fais partie de LA COMMUNAUTE JUIVE
    mais :
    Je n’ai pas PEUR, je ne me sens pas en état de FAIBLESSE ni en état de PANIQUE.
    Je ne suis pas en état de DEFAITE et je suis sûr de ne pas faire un MAUVAIS CHOIX.
    Je préfère le choix de l’AUTODEFENSE plutôt que de me laisser assassiner tel Ilan Halimi ou la famille Monsonego à Toulouse en 2012 .
    Je n’ai pas la sensation de NOURRIR LA VIOLENCE ni d’ EN ACCEPTER LA PERENNITE mais je la considère comme imposée par les circonstances. Je ne me sens plus protégé.
    Permettez moi de ne pas partager votre point de vue sur la DISSOLUTION SALUTAIRE de la LDJ au moins tant que vous n’aurez pas dissous les hordes de barbares qui nous veulent « du bien » et qu’on a pu apercevoir dans certaines manifestations (non autorisées)
    Je n’ai pas choisi la FUITE vers un AILLEURS qu’ avec un soupçon de mépris, vous nommez un NULLE PART ni commis un acte de DESERTION. J’ai fait mon Alyah en plein jour vers un endroit merveilleux, que je vous souhaite de connaître un jour et qui s’appelle ISRAEL.
    Je vous remercie de vous soucier de savoir comment je pourrai me LAVER DE L’ACCUSATION DE LACHETE que pourraient me faire ceux qui resteront. Si ça arrivait je saurais leur répondre.
    Vous qualifiez l’ AVATAR ACTUEL DE L’ALYA LAIQUE d’IMPOSTURE ce qui montre à quel point vous méconnaissez la répartition de cette Alya à travers la courte histoire d’Israël et la répartition actuelle de la population israélienne entre religieux et laïques.
    Votre analyse de la politique intérieure israélienne est du même accabit et le ton du maître devient encore plus insistant. Soutenir BENYAMIN NETANYAHU, SES ALLIANCES RADICALES, SES COLONISATIONS EXCESSIVES, SES OPTIONS MILITAIRES CONTESTABLES, LA GUERRE POUR LA GUERRE….. Croyez vous avoir à faire à une république bananière ? à un dirigeant dictateur ? Ignorez vous que BENYAMIN NETANYAHU a été élu lors d’ élections démocratiques et qu’il a caracolé récemment avec plus de 80% d’opinions favorables. (parmi les israéliens). Pensez vous que la situation politique en France soit meilleure ?

    En hébreu on dit :« ce que l’on voit d’ici on ne le voit pas de là-bas »
    Je vais profiter de notre tête à tête pour vous décrire ce que je vois d’ici, aux antipodes de vos positions.
    On ne peut pas qualifier la France de pays antisémite mais plus personne ne nie que l’antisémitisme y est présent au quotidien. L’ancienne forme d’extrême droite s’ est tassée. La nouvelle d’origine islamiste et de l’extrême gauche, est apparue. Les jeunes élèves juifs ont été contraints de fuir certaines écoles et lycées dans lesquels on ne peut d’ailleurs plus traiter des sujets comme la Choah ou le conflit Israelo Palestinien. Ils ont du se « réfugier » dans des écoles juives bunkérisées. Quand ils rentrent chez eux ils doivent cacher leurs signes extérieurs de judaïsme de peur d’être agressé. Dans les rues de Paris, des « hordes de barbares » provocantes crient : « juifs dehors », « mort au juifs », exhibant fièrement des drapeaux du Hamas et du Hezbolah. Ils brûlent des commerces juifs et tentent de s’attaquer à des synagogues. Ils menacent les juifs en leur disant venez à (Ville x…) on va vous égorger. Comme si ça ne suffisait pas les médias jettent de l’huile sur le feu, attisent la haine, rendent compte de tout ce qui touche la communauté et /ou Israel de manière honteusement partisane et parfois mensongère. On a l’impression d’assister à un concours entre les médias pour déterminer lequel sera capable de la plus grosse falsification. AFP, FRANCE 24, BFM etc …
    Vous n’ignorez aucun de ces arguments même si vous avez soigneusement évité d’en parler. Vous avez trouvé une solution . Enlevons les Kippot, Maguen David, et Tsitsit. Rasons les murs, effaçons nous devant les autres, soyons aussi discret que d’autres s’exhibent sans retenue. Défilons parqués dans un enclos pendant que d’autres manifestent et défilent plusieurs fois par semaine dans toutes les rues des grandes villes. Départissons nous de nos défenseurs. SCPJ et LDJ .
    Vous n’avez donné aucun indice pour nous convaincre que la situation va s’améliorer prochainement. Et pour cause, il n’y a pas besoin d’être prophète pour savoir que la situation va continuer à se détériorer. Cette semaine on a encore vu une mascarade dans laquelle un homme en treillis militaire armé, pointait une Kalachnikov sur des gens en plein Paris dans une manifestation pro Palestinienne.
    Toutes ces raisons font qu’il va falloir vous y faire. Dans les mois à venir, de nombreux juifs français vous diront : « Je suis venu te dire que je m’en vais Et tes larmes n’y pourront rien changer ». Je comprends que ça vous dérange. Cette semaine vous avez titré « juifs de France, Ont-ils raison d’avoir peur? » Pour moi la réponse est clairement oui s’ils veulent vivre en Juif. Je crains, pour vous, qu’au rythme où vont les choses, en France et dans le monde, vous ne deviez titrer prochainement « Français de France » ont-ils raison d’avoir peur.

    J'aime

    • #20 par adamharishon le 12 août 2014 - 22 h 20 min

      Je n’avais pas envie de répondre point par point à Barbier. Vous l’avez fait, c’est très bien. Je voulais surtout insister sur le fait que partir en Israël, pour nos générations, en France, n’est pas un acte de désespoir, mais au contraire un accomplissement résultant d’une éducation et du travail de pionniers à qui j’avais envie de rendre hommage.

      J'aime

      • #21 par EVELYNE D ASHKELON le 13 août 2014 - 9 h 08 min

        JE TROUVE QUE BARBIER CHANGE CES TEMPS CI EN MAUVAIS VOIRE TRES MAUVAIS. PEUT ETRE QUE SON JOURNAL EST EN TRAIN D ETRE RACHETE PAR LE QATAR. QUI SAIT. EN T0UT CAS BRAVO POUR LA REPONSE DE TAIEB.IL NE FAUT RIEN LAISSER PASSER. MOI J AI ETE RADIEE DE L EXRESS POUR AVOIR OSE DIRE UNE PINCEE DE VERITE.CE QUE J AVAIS ECRIT ETAIT CONTRAIRE A LA CHARTE DE L EXPRESS M A T ON ECRIT !!!!! ON CROIT REVER MAIS C EST PLUTOT UN CAUCHEMARD.

        J'aime

  1. Les Juifs, même pas peur ! Par Adam Ha Rischon | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Les Juifs, même pas peur! Par Adam Ha Rischon | Europe Israel - analyses, informations sur Israel, l'Europe et le Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :