Uchronie Philistine

348026-01-08-1538065538_768982_large

La parole est à M. Mahmoud Abbas, Président de la Philistie.

«Honorable assemblée, aujourd’hui est le 70 ème anniversaire de la déclaration d’indépendance de la Philistie après que le plan de partition de l’ONU en mai 1947 ait été refusé par les Hébreux.

Devant l’Assemblée générale réunie à cette occasion, je souhaite rappeler les conditions de la réapparition d’un état philistin plus de 2 000 ans après la dispersion de ses habitants par les romains au début de l’ère chrétienne. Les quelques Hébreux qui étaient restés sur ces terres s’étant opposé au retour de notre peuple, il a fallut en appeler à l’ONU qui a proposé un partage que nous avons tout de suite accepté. Les Hébreux ont alors tenté de nous chasser, mais grâce aux armées voisines, nous avons réussi à les chasser, eux.

Depuis ils habitent par petites communautés dans le monde, et, comme à leur habitude, travaillant en sous-main, ils sont à la tête d’un lobby hébreu très agissant en Amérique et en Europe destiné à faire avancer l’idée de leur retour sur notre Terre. Nous nous opposerons de toutes nos forces et nos armes à ce projet inique. Rappelons ici que les Hébreux fondent leur prétention à l’héritage de notre Terre sur un livre qu’ils ont falsifié et qui est en parfaite contradiction avec les vérités telles qu’elles ont été énoncées au Prophète (PBUH) par Djibril l’envoyé de Allah (PBUH).

Refusant de s’en remettre à la protection que notre saint Coran nous ordonne d’exercer envers les Dhimmis, nous ne pouvions garder sur notre Terre ceux qui méprisaient l’ordre sociétal qui nous avait été montré en exemple par Le Prophète, (PBUN). Chasser les Hébreux qui souillaient de leur pieds sales nos lieux sacrés n’était que la première étape, il nous fallait rétablir la loi de l’islam, la Charia sur l’ensemble de notre pays. Ainsi, ayant, avec le départ des Hébreux qui refusaient de se soumettre, notre pays a retrouvé sa place parmi les états de la région, et nous y acceptons cependant des citoyens de toutes les autres religions avec le statut politique privilégié de Dhimmis qui leur assure la protection de l’état.

Comme d’autres pays de la région, le printemps arabe et les mouvements djihadistes ont fait des émules en Philistie et nous devons faire face à une jeunesse tiraillée entre ces deux extrêmes, entrer dans le tourbillon matérialiste du monde occidental ou retrouver les valeurs spirituelles du temps du Prophète (PBUN). C’est dans ce contexte difficile que nous faisons aujourd’hui le bilan de 70 ans d’indépendance.

Placé au 8ème rang, après le Yemen, dans la région, notre système éducatif a réussi à alphabétiser presque 50% de la population en 60 ans, progrès remarquable, mais qui reste insuffisant en raison du manque de ressources naturelles de notre sous-sol, et donc de l’absence de moyens financiers. Pauvre en énergie, pauvre en eau, notre pays ne peut pas assurer son indépendance énergétique et vivre de sa production agricole.

Une population paysanne à 40%, très handicapée par l’aridité du territoire, dunes, sables, désert rendant difficile son exploitation, peine à accéder à la modernité et reste attachée à des méthodes agricoles traditionnelles mais peu productives.

Avec un taux de natalité de 4,8 enfants par famille, la population des jeunes atteint maintenant plus de 60% de la population. Leur manque de qualification contribue à augmenter chaque année le chômage.

Afin de donner à notre population les moyens d’accéder à la modernité, je viens solliciter l’aide de l’assemblée pour renouveler la subvention de 18 milliards de dollars de l’année dernière, augmentée d’un montant exceptionnel destiné à inciter les familles paysannes à envoyer les filles à l’école. »

La parole est maintenant au représentant du Congrès Hébreu Mondial.

« Honorable assemblée, le représentant de la Philistie vous a fait part de l’état de son pays. Depuis 70 ans, tout ce que nous avions bâtis a été détruit par les Philistins incapables de construire un état moderne:

Les marais asséchés du Hulé sont redevenus marais où pullule la malaria, la ville de Tel Aviv, bâtie sur des dunes est redevenue sable, les synagogues ont été transformées en mosquées quand elles n’ont pas été détruites, toutes les fouilles archéologiques concernant les royaumes hébreux ont été arrêtées, les découvertes antérieures détruites, le potentiel touristique de cette région 3 fois sainte a été réduit à néant, en même temps que les population chrétiennes devenaient de moins en moins nombreuses et s’enfuyaient vers le Liban où elles forment aujourd’hui un sous prolétariat de Dhimmis.

Pendant ce temps, les Hébreux en exil, sans renoncer à leur patrie d’origine, ont participé activement à l’activité scientifique, artistique, politique des pays qui les ont accueillis. De grands noms hébreux vous sont connus tant dans le domaine de l’informatique, les communications, la médecine, les prix Nobel ou le cinéma et la culture. L’exil ne les a pas abattu, et plus que jamais ils contribuent au progrès de l’humanité.

Considérant qu’ils sont victimes d’une des plus grandes injustices de l’Histoire, ils n’ont cependant pas pris en otage l’humanité pour voir se réaliser leurs justes demandes. Ce n’est que devant cette assemblée qu’ils entendent réclamer justice, sans jamais recourir aux armes…. »

….je ne connaîtrai pas la fin du discours, c’est à ce moment là que mon réveil sonne!

Ouf! Ce n’était qu’un cauchemar!

Oui, mais quel cauchemar…il m’obsèdera toute la journée…

Il m’aura fait toucher du doigt comment le monde arabe fonctionne, incapable d’assumer ses propres carences, il en rejette toujours la faute sur « les autres ».

Si l’Histoire avait été comme dans mon rêve…qui peut croire que les juifs auraient inventé les détournements d’avions, les terroristes suicides, les scuds sur des populations innocentes, des missiles par milliers sur des civils, des tunnels de la mort, à la seule fin d’obtenir justice?

Prenant en otage le monde entier pour arriver à leur fin, les peuples arabo-musulmans ne reculent devant aucun moyens, massacres, fausses trêves, conversions forcées, boucliers humains, double langage, exploitation de la misère de leurs propres populations, entretenant frustration et ressentiment, ré-écrivant leur Histoire sans vergogne, ils sont, sous différents avatars, Palestiniens, Al Qaeda, Daech, Boko Haram, Mollah, Hezbollah et autres, devenus la menace n°1 de la paix des peuples civilisés.

Utilisant toutes les technologies que le monde occidental a crée pour améliorer la vie sur la planète, ils les détournent sans complexe pour mieux rendre nos vies infernales, rendre nos déplacements couteux à force de les sécuriser, et faire peser une menace constante sur nos lieux publics.

Ancrée dans le bourbier d’un monde arabe en folie, la Palestine n’aurait aucune chance d’être l’exception éclairée et tout laisse à penser qu’elle n’aurait pas dépassé le niveau de ses voisins.

Oui, mon rêve m’a donné une certitude:

Quelle que soit la tournure qu’aurait pris l’Histoire, la Palestine ne peut être riche et contribuer au bien-être de l’Humanité toute entière que lorsqu’elle a pour nom Israël!

Publicités
  1. #1 par Pierre le 5 novembre 2018 - 13 h 31 min

    Je plussois

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :